Lecture Critique d’Affiche / pour le droit de débattre dans la vérité

16 Mar

Ce billet va être court.

Et pour cause : il pourrait être si long…, ce ne serait pas raisonnable. (Je suis une fille raisonnable).

Je sais bien qu’un billet étoffé compenserait l’irrégularité de publication. Mais fais moi confiance, ami lecteur (oui oui, toi et moi c’est du solide), c’est mieux en court. En plus c’est moi qui décide. Et l’argument ultime…je n’ai jamais aimé « compenser », y’a rien qu’à voir les talons qui le sont pour comprendre pourquoi.

(En vrai, c’est pas vrai, j’aime bien certaines chaussures à talons compensés… J’ai même une paire. Mais tu t’en fous un peu.)

Arrivée à l’issue de cette introduction, il est sans doute temps de t’annoncer le sujet (quand même): la campagne de communication de l’Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité. ADMD. Elle est sortie il y a une dizaine de jours, tu remarques que je me suis retenue.

Je précise: je ne parlerai pas de l’euthanasie. Juste de la campagne en elle-même.

On pourrait dire pas mal de trucs, Koztoujours par exemple en a glissé trois mots. Pour ma part, je vais juste me concentrer sur le médical, rapport à l’idée de faire court, et de maitriser un tantinet mon sujet.

Trois patients souffrant d’une maladie, type cancer ou une autre saloperie dans le genre. La possibilité de guérir est écartée.  La démarche n’est donc plus curative et nous sommes dans une logique palliative.

Jusque là, tout le monde est d’accord. Il n’y a rien de conflictuel dans ce que je viens de dire (je ne suis pas une fille conflictuelle).

Maintenant, je pose mon regard d’externe en soins palliatifs sur cette affiche. Quelques éléments…m’interrogent et me hérissent le poil.

Parce que, contrairement à ce que l’ADMD nous montre,

– dans un vrai service de soins palliatifs, la nourriture est bonne. Préparée dans le service par les aides-soignantes, elle fait saliver les externes surtout quand c’est Pascale qui cuisine, je peux en témoigner. Par conséquent, les patients n’ont pas ce teint verdâtre du mec qui va bientôt vomir sa langue de bœuf (souvenirs de cantine). Cette couleur est simplement le résultat d’un filtre photographique savamment choisi.

– dans un vrai service de soins palliatifs, les malades ne sont pas en blouses d’hôpital, en tout cas pas tous : l’équipe soignante essaie au maximum d’avoir le linge personnel du patient. Pour lui et sa famille, c’est bête, mais ça change tout. Ça semble un point de détail, ça ne l’est pas. Sinon, l’affiche ne mentirait pas là-dessus.

– dans un vrai service de soins palliatifs, Mme Le Pen et M. Bayrou n’auraient pas de saturomètre, ce petit machin blanc accroché à leur doigt, qui permet aux médecins de savoir si le sang de la personne est bien oxygéné.

Explications :

* dans un service de médecine curative (médecine interne, gynéco, pneumo, etc.), ça arrive, oui. Surtout en pneumo, forcément. Si la sat’ diminue, on augmente l’oxygène. Bon, c’est du raccourci que je fais, sinon on ne se coltinerait pas 10 ans d’études, quand même.

* dans un service de soins palliatifs, on ne règle pas l’oxygène sur la sat’, mais sur le ressenti du patient : est ce qu’il cherche l’air ? Est-ce qu’il est gêné cliniquement par l’hypoxie ? Le but n’est pas d’obtenir une sat’ supérieure à 90%, mais d’assurer le plus grand CONFORT possible au malade. D’où l’absurdité d’utiliser un saturomètre, en continu qui plus est.

Sauf bien sur pour jouer sur le misérabilisme, rajoutons des tuyaux, ça fera plus pire.

– dans un vrai service de soins palliatifs, ben c’est pareil, ce serait un non-sens total de coller un tensiomètre à un patient. Au niveau médical, ça n’apporterait rien. En revanche, ce truc se gonfle bruyamment toutes les 3 minutes, encombre le patient, et… rajoute du pathétique à la scène. #OhWait, comme on dit sur Twitter.

– dans un vrai service de soins palliatifs, vu la tête des patients, le traitement antalgique aurait été majoré depuis belle lurette. La morphine, ça s’appelle. Et ça marche vachement bien.  Ah, c’est sûr, ça fait moins pleurer dans les chaumières.

Voilà. Je suis restée sur le médical pur, et déjà les mensonges affluent. L’ADMD joue sur le misérabilisme d’une manière éhontée, c’en est même offensant pour toutes les équipes médicales qui cherchent à assurer le meilleur confort à leurs patients.

L’euthanasie, pour ou contre, est un débat qui mérite d’avoir lieu. Mais pour qu’il y ait débat, encore faut-il qu’il y ait information, réflexion, discussion. On en est très loin avec ces images, qui se rapprochent plutôt d’une sorte de kidnapping émotionnel.

Je m’arrête là, ce n’est pas court du tout, même en enlevant les photos. Je ne suis pas une fille raisonnable, en fait.

Je suis une fille énervée.

15 Réponses to “Lecture Critique d’Affiche / pour le droit de débattre dans la vérité”

  1. Caussou 16 mars 2012 à 19 h 05 min #

    Merci pour ce regard médial sur ce sujet délicat et polémique !
    Cela me donne des arguments supplémentaires

  2. Balken 17 mars 2012 à 9 h 50 min #

    Merci pour ces précisions, c’est clair et efficace !
    Mais dans ce cas, cette campagne d’interpellation ressemble plus à de la manipulation…

  3. Jean Michel JOFFRES 17 mars 2012 à 13 h 51 min #

    Commevous avez raison!comme je vous comprends!
    L’ admd ment et calomnie.
    Mon père a été en soins palliatifs.Sa pâleur n’était dûe qu’à sa maladie. IL EST MORT ASSISTE DES SOINS D UNE INFIRMIÈRE (OU AIDE SOIGNANTE je ne sais pas) car comme c’était tôt le matin ma maman était partie se reposer à la maison). Il était sans souffrance. (C »était au CHU de Nimes).
    L’admd prône e suicide assisté. Sans doute ses membres n’ont pas eu de suicidés chez leurs proches. Ils ne savent pas quels ravages le suicide peut faire chez les proches.
    Prions pour nos malades en fin de vie, aimons mes, tenons leur la main,parlons leur, soyons avec eux: la mort viendra à son heure. Et ce sera, comme disait Saint François d’Assise, notre Soeur la Mort corporelle, qui les conduira chez Dieu.
    Moi aussi je suis véhément, et je dis au personnel soignant, avec mon admiration, bon courage!

    Jean Michel

  4. Dopamine 17 mars 2012 à 15 h 22 min #

    @Caussou merci, et bon courage pour les débats🙂

    @Balken j’ai hésité à écrire ce mot, j’ai décidé que non finalement, mais merci de le dire😉. Manipulation. Oui, c’est ça.

    @Jean Michel Joffres Merci. Pour votre témoignage, votre véhémence, et vos encouragements.

  5. Rose-marie 18 mars 2012 à 17 h 53 min #

    Une belle trouvaille que ce blog… grâce au lancement du Prix du blog Pèlerin ! Ah ! fallait pas le dire ? Tant pis, je l’ai dit : je suis lectrice du Pèlerin. J’aime ta prose, j’ai passé un bon moment chez toi, enfin, sur ton blog. Merci pour tout : le rire et la haute réflexion, tout y est… Sauf, un truc : la croix rouge fluo sur la gauche… oui, à cause d’un strabisme, sur le gauche justement, et même des verres triple vitrage (on a le handicap qu’on peut) et cette tâche rouge répétée à longueur de marge… ouille, ouille j’en ai plein les mirettes… Peut-être, je proposerai une couleur un peu plus foncée, comme du bordeaux – lie de vin – à la bonne vôtre, ou alors sanguine ?
    Désolée de ce commentaire juste après un sujet si profond et si bien traité ! … (ça peut s’effacer, non ?)

    • Dopamine 18 mars 2012 à 23 h 12 min #

      @Rose-Marie Merci pour mon blog, et merci pour le conseil, j’y réfléchis, et dès que j’ai 5 minutes j’essaie de modifier tout ça. Et je garde le commentaire, bien sûr😉

  6. Axolotl 19 mars 2012 à 16 h 48 min #

    Merci pour ce regard le plus « objectif » possible… c’est bien de glaner au cours de blogs de nouveaux arguments, solides et étayés…
    Merci, aussi, pour une fois que je commente pour votre ton qui allie si bien profondeur et humour…

  7. i'mnotsuperman 20 mars 2012 à 22 h 30 min #

    Salut, très bons articles dites donc ( oui pluriel, j’arrive du blog de kto en passant par le site du Pélerin, je découvre un peu quoi…).

    Une externe catho qui arrives à trouver le temps de tenir un blog entre les confs, les stages et ces chers ecn… c’est assez impressionnant😉 !!

    (+1 pour la fin de ta description :  » Et non, je ne sais pas ce que je veux faire comme spé. » ^^ )

  8. Dopamine 30 mars 2012 à 16 h 19 min #

    @axolotl Merci! Vous devriez commenter plus souvent😉

    @i’mnotsuperman Ben justement, l’externe a un peu galéré ces derniers temps😉 Mais ce blog me permet de sortir un peu de ma bulle, et c’est plutôt vital pour moi de pas m’enfermer dans la médecine. A la vue de mes livres, j’me dis que y’aurait moyen…Bon allez, j’y retourne. *soupir*

  9. tebouen 22 avril 2012 à 11 h 29 min #

    merci !

  10. Missdentifrice 27 février 2013 à 14 h 52 min #

    J’aime assez ton billet. Ayant en tant qu’interne accompagné à plusieurs reprises des patients en soins palliatifs, je trouve en effet que l’information sur cet accompagnement à la fin de vie est assez étriqué dans les medias … Et que oui, on peut mourrir en conservant sa dignité en bénéficiant de soins palliatifs. Qu’en tant que soignant, c’est éprouvant mais gratifiant.
    Avant d’aller parler d’euthanasie, il serait plus pertinent que la loi Leonetti (autorisant des traitements dans le but de SOULAGER, mais qui peuvent avoir pour effet secondaire d’accélerer la survenue du décès, sans que le décès soit le but du traitement) soit appliquée partout/ par tous …

  11. une jeune D1 30 septembre 2013 à 15 h 18 min #

    Bonjour Dopamine

    Je prépare une veillée des veilleurs de Lille. Le thème est l’euthanasie. Nous aimerions citer ton article, qui donne un très bon éclairage sur la réalité des soins palliatifs. Es-tu d’accord?
    Merci

Trackbacks/Pingbacks

  1. Revue de Presse : Vatican II, Toulouse, euthanasie, foot ! « Lemessin - 22 mars 2012

    […] pas digne ». Un beau renversement de perspective, très bien senti. Sur la même image, une catho à l’hosto, spécialiste des soins palliatifs (enfin, une externe en médecine qui bosse en soin palliatif), […]

  2. » L’euthanasie n’est pas digne - 30 avril 2012

    […] n’est pas une solution, signez le Manifeste Plus digne la Vie A lire aussi le dernier billet d’une Catho à l’hosto, qui vous décrypte point par point la campagne de com’ de […]

Faites comme chez vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :