Fausse couche, vraie vie (2)

8 Oct

J’ai été choquée de te rencontrer aujourd’hui à l’hôpital, tellement que je suis rentrée chez moi plus tôt que prévu. J’ai parlé de toi à ma coloc, la voix pleine de sanglots, et après je me suis blottie sous ma couette.

Tu avais subi une fausse couche la veille. 13 semaines d’aménorrhée, environ 11 semaines de grossesse. Personne ne sait pourquoi c’est arrivé… C’est comme ça, voilà.

***

Tu étais là, si petit dans ton bocal.

Nous avons commencé par te mesurer, 9 centimètres et demi.

Nous t’avons pesé, 22 grammes.

Nous avons regardé tes deux yeux, un peu blanchâtres. Tes oreilles légèrement basses, ton nez que l’on devinait.

Nous avons ouvert ta bouche avec un petit stylet.

Nous avons compté tes doigts et tes orteils, 20 tout pile.

Nous avons ouvert tes jambes, vu ton anus, et ce qui ressemblait à un début d’organes génitaux masculins.

Nous avons mesuré la longueur de ton pied, un peu plus d’un centimètre.

***

C’était choquant de te voir si petit, et si complet.

C’était choquant de les voir te toucher, te porter, comme un vulgaire bout de foie. Ils appuyaient fort sur ta tête pour voir comme elle était toute molle ; ils observaient la couleur et la texture de ta peau qui disaient que tu étais tout déshydraté, mort depuis quelques jours déjà ; puis ils t’ont maintenu avec des règles pour te garder bien droit pour la photo.

C’était choquant d’être la seule choquée.

***

Je ne savais pas quoi faire, j’étais un peu tétanisée.  Alors j’ai fait la seule chose que je pouvais faire, je t’ai caressé doucement le dos, le ventre, le visage, du bout de mon doigt ganté.

Et j’ai prié.

29 Réponses to “Fausse couche, vraie vie (2)”

  1. Bzavier (@bzavier) 8 octobre 2013 à 18 h 04 min #

    On en parle peu. Et personne ne pense à ces petits corps.
    Merci d’avoir prié pour lui.

    Joli texte sur ce qui est souvent une sorte de secret lourd…
    http://www.christianitytoday.com/women/2013/october/miscarriage-secret.html?paging=off

  2. Marie Noelle 8 octobre 2013 à 19 h 02 min #

    Merci nous nous associons à ta prière pour cette âme qui est au Ciel et intercède pour le monde.
    Merci de cette humanité bienveillante qui fait si souvent défaut malheureusement parmi les soignants. Ce petit d’homme a trouvé quelqu’un qui l’a considéré comme un être humain à part entière, pas comme un vulgaire sujet d’étude.
    Merci pour cette prière, la seule chose à faire finalement, entre la vie du monde et la vie du Ciel.

  3. Gay 8 octobre 2013 à 19 h 19 min #

    oh oui merci pour cette belle
    humanité

    • Marie-Annick Gay-Pelé 8 octobre 2013 à 19 h 29 min #

      je me suis toujours demandé pourquoi ce nom « fausse-couche », « faux-coucher ? » Pour avoir vécue cette vie qui nous a échappée, nous n’avions même pas pu lui donner un nom, mais c’était à la Maternité de l’Etoile, alors j’ai dit « ce sera une petite étoile qui précède et accueillera son père (atteint d’un cancer au foie), folie et sagesse de Dieu.

  4. marine 8 octobre 2013 à 20 h 13 min #

    b*#%&@ de m@& »* …. c est quoi la boule dans la gorge ?? c est grave docteur ??

  5. Isabelle 8 octobre 2013 à 20 h 52 min #

    Merci, merci.

  6. Claire 8 octobre 2013 à 22 h 30 min #

    Tu as vu ce qu’il était vraiment, le corps d’un petit d’homme et non seulement un produit de fausse couche à examiner pour permettre de collecter des informations dans le dossier médical..Peut être que d’autres l’ont vu aussi, mais ont camouflé leur émotion derrière une assurance factice…savoir que l’homme est si aimé et si précieux permet de le regarder avec une proximité et un respect que d’autres n’ont pas toujours …merci Dopamine de ce billet.

  7. Septpoulains 9 octobre 2013 à 1 h 43 min #

    J’ai vecu la même chose une fois au cours d’un stage….avec pour consigne de le mettre au congelo….avec les placentas…..et j’ai passé quelques minutes avec lui, je lui ai dit les larmes de sa maman, et je l’ai baptisé…qui sait s’il ne reste pas un peu de vie en eux?
    Je sais qu’aujourd’hui les parents peuvent exiger que le corps de leur tout petit leur soit rendu, et il est bon de le leur dire…beaucoup ne savent pas combien cette démarche douloureuse les rendra plus fort…pour certains elle est indispensable et salutaire…pour d’autres elle leur évitera des années de cauchemars et d’idées noires sur le devenir de ce petit corps chéri …

    • dechairetdelait 9 octobre 2013 à 18 h 45 min #

      Surtout lorsque l’on sait où finissent les déchets hospitaliers: j’en ai vu des conteneurs en usine d’incinération = avec le contenu de vos poubelles, quoi

  8. Etienne Desfontaines 9 octobre 2013 à 6 h 00 min #

    Merci Dopamine
    Le silence… est le seul commentaire qu’on puisse faire à ce magnifique billet.

  9. clairette 9 octobre 2013 à 8 h 23 min #

    Beaucoup d’émotion à la lecture de ce message, j’ai toujours du mal avec la mort des enfants ; merci pour la prière pour cet être

  10. Mc 9 octobre 2013 à 9 h 11 min #

    Et ton post en rassure d’autres qui eux aussi se demandent pourquoi ils ont l’impression d’être les seuls que ça choque. Merci.

  11. Aude 9 octobre 2013 à 13 h 48 min #

    Merci. J’ai vécu 2 fausses couches, merci de ce témoignange.
    Encore plus triste quand on pense aux enfants victimes d’avortements, dans le même cas au final mais par la responsabilité des hommes…

  12. dechairetdelait 9 octobre 2013 à 18 h 42 min #

    Merci à toi pour ton écrit, pour ta prière et ton geste sur ce petit. Ton témoignage me renvoit à la naissance de mon fils, né deux mois trop tôt mais si complet. La beauté de la vie est preuve par essence qu’elle ne peut être le fruit du hasard. Mais notre monde ne prend plus le temps de s’émerveiller. Il chosifie tout et réduit le plus beau à un ensemble de paramètres.

  13. Marie KOLLEN 9 octobre 2013 à 18 h 59 min #

    J’ai l’espoir qu’il y ait dans chaque maternité, une petite Dopamine qui veille, merci !!

  14. Effeil53 10 octobre 2013 à 20 h 09 min #

    Mon Dieu, je vo
    us prie pour ce bebe-là, et tous ceux du même âge, qui sont avortés…

  15. esperonstoujours 12 octobre 2013 à 12 h 54 min #

    Merci pour ce billet, Dopamine. Il me laisse toute bouleversée …

  16. valfan 13 octobre 2013 à 20 h 40 min #

    bonjour,
    je te remercie pour cette caresse au bébé. J’ai fait une fausse couche au même terme, et j’espere que quelqu’un lui a caressé le dos comme toi.Je déplore encore ne pas avoir pu lui dire au revoir, a ce petit etre qui etait déjà un enfant avec un prénom pour moi.
    Encore en salle de reveil, je me souviens avoir vu passer un soignant avec un sac plastique sanguinolent et m’être demandé si c’etait mon enfant, dans ce sac plastique. J’etais trop dans le potage pour réagir.
    je comprends que tu ai souhaité prier pour lui, et ne trouve rien a y redire. par contre je suis choquée que l’un de tes commentateurs ai osé baptiser un enfant mort lors d’une fausse couche. Je suis athée convaincue et ça m’aurait vraiment révolté cette prise de décision par delà le parent .
    mais merci de ton humanité envers ce petit d’homme

    • Dopamine 30 octobre 2013 à 17 h 24 min #

      Bonjour,
      merci pour le commentaire, pour ce témoignage si touchant.
      Je me demandais… je ne comprends pas très bien pourquoi un baptême te choquerait ? Je veux dire, en tant qu’athée, ça ne doit rien représenter pour toi, ou si ?
      C’est une vraie question, je voudrais vraiment comprendre tes raisons, pas les remettre en cause.
      Merci !

  17. Marie Noelle 13 octobre 2013 à 21 h 09 min #

    Le baptême d’un mort est impossible, dans ce cas là le baptême est invalide.

  18. Réd Ffraf 14 octobre 2013 à 22 h 01 min #

    Merci. Que Dieu vous bénisse. Ma femme a perdu un petit bout d’homme,(ou de femme) nous pensons parfois avec amour à cette âme qui sans doute nous engendre, nous ses parents, à la vie en Dieu et porte ses frères selon la chair dans sa prière spirituelle.

  19. béné 17 octobre 2013 à 8 h 44 min #

    merci pour ce geste si plein d’ amour…

  20. Firenze 19 octobre 2013 à 23 h 48 min #

    Souvenirs et larmes encore de ne pas avoir su si c’était un gars ou une fille. D »avoir entendu: » pourquoi vous pleurez  » en entrant au bloc…
    J’espère que quelqu’un l’a regardé avec amour.
    Une autre fois, pour un « oeuf clair » (suis je une poule?)
    Pourquoi vous pleurez ?vous en avez déjà trois…
    Encore une fois, un autre s’en est allé bien vite vers le Père et après leur vie bien courte, leur sœur est née.
    La vie de ces bébés doit rester belle et comme toute histoire d’amour et d’espérance.
    Merci pour cette caresse.

  21. Kasia 23 octobre 2013 à 21 h 34 min #

    Chère Dopamine,

    tu as vu le Christ lui-même dans ce tout petit, notre prochain. Que tous les hommes puissent voir les hommes dans ces enfants, peu importe le stade de leur développement… Je te présente le sentiment de mon admiration énorme; c’est un témoignage d’une foi solide et d’une sensibilité si précieuse pour ce monde qui s’anéantit en niant le statut d’homme à ces petits. Il m’est incroyable toujours et toujours comment la vérité si évidente se trouve détournée…

    J’espère que tous étaient émus pour ce garçon, mais ne le montraient pas.

    Ce qui me vient à l’esprit, ce sont encore les mots du Christ qui à dit à des femmes pleurant, rencontrées sur sa Voie de Croix qui les a demandé de ne pas pleurer sur lui, mais sur elles-mêmes… Le garçon, lui, est en Ciel avec le Seigneur, les larmes, il faut les garder pour notre aveuglement et cruauté qui se voit dans l’avortement et in vitro.

  22. Hervé Blanchard 5 décembre 2013 à 0 h 50 min #

    Emouvant … et donc je suis ému.

    çà dépasse les querelles qui se veulent partisanes, quelque soit le bord partisan.

    La genèse d’un être humain : Merveille qui nous dépasse (et même si par notre savoir contemporain, çà nous dépasse un tout petit peu moins, merveille quand même ! et qui a à faire avec « Qui » nous dépasse …)

    Merci.

  23. picokoa 14 décembre 2013 à 21 h 24 min #

    Merci Dopa…
    J’aimerai pouvoir penser que quelqu’un a fait de même avec mon tout-petit de 16SG en 2002. Lui rendre un peu d’humanité.
    Mille fois merci pour cet instant de douceur

  24. Julie 18 décembre 2013 à 23 h 07 min #

    Oui c’est…exceptionnellement beau,comme témoignage. . . Grand silence d’émotion. . .

  25. Marie-Jeanne Mussard 21 décembre 2014 à 14 h 59 min #

    Moi, j’ai un frère ainé (qui aurai du naitre avant moi) et un autre (qui aurai du naitre après moi) qui sont partis lors de fausse couche. Le premier devait s’appeler Jean et l’autre Samuel. Pour moi ils sont au ciel.

  26. Marie-Jeanne Mussard 21 décembre 2014 à 15 h 17 min #

    Moi, j’ai un frère ainé (qui aurai du naitre avant moi) et un autre (qui aurai du naitre après moi) qui sont partis lors de fausse couche. Le premier devait s’appeler Jean et l’autre Samuel. Pour moi ils sont au ciel.

Faites comme chez vous!

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :